Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/5 mois après leur détention, le MMLK demande la libération des enseignants et élèves

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/5 mois après leur détention, le MMLK demande la libération des enseignants et élèves

Par la rédaction

 

La rentrée académique 2022-2023 au Togo approche à grand pas. Et si les parents d’élèves ont du mal à satisfaire les besoins en fournitures scolaires de leurs enfants, d’autres encore devraient éprouver toutes les peines du monde. Et pour cause, ils croupissent en prison depuis plus 5 mois. Eux, ce sont des enseignants et élèves qui avaient répondu à l’appel à manifester du Syndicat des Enseignants du Togo(SET). Dans un communiqué en date du 1er Septembre 2022 et qui est parvenu à notre rédaction, le MMLK du Pasteur Edoh KOMI plaide pour leur libération. En voici la teneur.

« Pour  avoir lancé les mots d’ordre de grève réclamant l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie , les enseignants du Syndicat des Enseignants du Togo ( SET) ont été incarcérés et croupissent toujours en prison ainsi que des élèves sortis de leurs classes pour exiger le retour de leurs éducateurs . Bientôt 5 mois, ils sont toujours en détention préventive et ne sont pas situés réellement sur la nature de leur délit. Alors que la rentrée 2022- 2023 est prévue dans les prochains jours, la place des enseignants et des élèves ne doit plus être dans les maisons d’arrêt. Les enseignants sont des parents et leurs familles attendent leur présence à leurs côtés  pour préparer cette rentrée dans ce contexte de vie chère. Quant aux élèves privés de leur liberté, ils sont la relève de demain et leur vie doit être préservée de cette forme de traitement qui leur est défavorable pour atteindre la stature d’homme accompli et parfait pour le pays.

Eu égard à ce qui précède, le Mouvement Martin Luther King plaide auprès du gouvernement pour la libération des enseignants et des élèves.

Par ailleurs, le MMLK appelle le gouvernement à revenir sur sa  décision en rétablissant tous les enseignants licenciés de leurs fonctions pour la cohésion et la paix sociale ».

Les premières autorités en charge de l’éducation au Togo apprécieront.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.