Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Concours ambassadrice de l’environnement: 29 octobre pour la grande finale

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Concours ambassadrice de l’environnement: 29 octobre pour la grande finale

Par la rédaction

Le Comité International Ambassadrice de l’Environnement (CIAE) lance officiellement la phase finale de la deuxième édition du concours “Ambassadrice de l’environnement Vision planète verte”. C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce 06 octobre 2022 à Lomé. Les candidates en lice pour le dernier carré de la compétition ont été présentées au public.

Cette deuxième édition placée sous le thème « Femmes et les risques climatiques futures» vise à renforcer l’engagement des femmes et des jeunes filles dans la lutte contre les changements climatiques. Elle a reçu l’appui du Ministère de l’action sociale, de l’alphabétisation et de la promotion de la femme, du Ministère de l’environnement et des ressources forestières et de la Mairie de la commune du Golfe5. Au total 24 candidates parmi lesquelles la gagnante sera connue à l’issue de la grande soirée prévue pour le 29 octobre 2022.

« C’est une initiative basée sur l’excellence, l’élégance et l’engagement du leadership féminin pour la cause environnementale. Nous savons très bien que nous ne vivons plus les changements mais plutôt la crise climatique. Il est important de mettre la femme au cœur de cette lutte. Ce concours vient donc à point nommé pour accompagner les idées ou les solutions qui sont adoptées pour pouvoir lutter contre cette guerre que nous menons tous » a fait savoir Pierre Tété NOMO, président du CIAE.

De façon spécifique, il s’agira d’imprégner à travers la femme au monde entier des notions d’éco-citoyenneté et d’éco-responsabilité; de rappeler aux femmes leurs rôles et responsabilités dans le processus de lutte contre les changements climatiques; de sensibiliser les entreprises sur la RSE. Il sera aussi l’occasion de promouvoir et pérenniser la culture togolaise et de sensibiliser les couches sociales à la réalisation de l’ambition décennale de reboiser un milliard de plants d’ici à 2030.

« La particularité de cette année est l’opportunité donnée aux partenaires de pouvoir découvrir plus d’une quinzaine de projets de ces différentes candidates et de faire d’un seul le projet du mandat de l’ambassadrice » ajoute Mr NOMO.

Pour Lardja MOKOUNA, conseiller technique du ministre de l’environnement, l’initiative est très louable et mérite d’être encouragée.

« Nous ne pouvons pas atteindre de meilleurs résultats si les femmes ne sont pas fortement impliquées dans cette lutte contre le changement climatique. C’est le lieu de saluer cette initiative qui prend en compte et promeut le genre féminin dans le processus de restauration de l’environnement ».

Notons que ce concours est le tout premier du genre qui valorise l’excellence, l’élégance et le leadership féminin pour la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques au Togo et en Afrique.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.