Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Projet «MSME» de la Chaîne de l’Espoir: Un bilan globalement au-delà des attentes

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Projet «MSME» de la Chaîne de l’Espoir: Un bilan globalement au-delà des attentes

Par Julien EVEGNON

Après 39 mois d’exécution (de janvier 2019 à mars 2022), le projet «Ma santé mon école, un enjeu collectif», est presque arrivé à son terme. Et pour dresser un bilan global, l’initiatrice du projet, la Chaîne de l’Espoir tenait ce mardi 29 mars 2022 sa 3è et dernière réunion du Comité de Coordination National(CCN). Somme toute, c’est un bilan satisfaisant voire au-delà des attentes qui ressort de la mise en œuvre du projet.

8 établissements scolaires de Lomé ont bénéficié du projet. Il s’agit de: EPP Gbonvié 1, EPP Gbonvié 2, EPP Adjallé, EPP Doumasséssé 1, CEG Tokoin Nord, CEG Atikpa, Lycée Tokoin Solidarité et Lycée Tokoin 1. Lesdits établissements scolaires ont vu installer chacun en leur sein 4clubs: santé sexuelle de reproduction, non violence, eau-hygiene-assainissement et expression écrite et orale. Tous ces espaces ont permis aux élèves bénéficiaires de s’épanouir.

‘‘Ce projet a pour objectif de créer un environnement sain, protecteur et épanouissant pour les élèves des 8 établissements scolaires sélectionnés. Il vise également à permettre l’appropriation par la communauté scolaire des activités. A cet effet, il a été mis en place des clubs de jeunes qui ont travaillé de concert avec leurs encadreurs. Au terme de ce projet, nous avons eu des effets positifs avec un environnement scolaire plus assaini et propice pour l’éducation des élèves’’, a expliqué Espoir DATCHIDI, Chef de Mission Togo-Bénin de la Chaine de l’Espoir.

Au rang de ces avancées, des chiffres qui montrent à suffisance tous les progrès réalisés depuis l’avènement du projet. Par exemple, au CEG Tokoin  Nord, le taux de réussite dans cet établissement est passé de 57% à 72% en 3 ans. S’agissant de la compréhension des thématiques de santé scolaire, on est passé de 3% avant le projet à 63% après le projet. 8/8 écoles soit 100% ont respecté le processus et révisé leur règlement Intérieur. Le bilan est également élogieux s’agissant de la baisse considérable des violences en milieu scolaire et surtout des sujets jadis « tabous » sont tombés grâce à ce projet: on parle de plus en plus santé sexuelle et reproduction à l’école. C’est une révolution dans l’éducation scolaire. Les comportements des bénéficiaires ont donc changé à tous les niveaux. Le projet MSME c’est plus de 55 000 personnes touchées en 3 ans.

Après 3 ans d’exécution le projet «Ma santé mon école, un enjeu collectif» est à son terme. Cependant la phase 2 sera probablement lancée en Avril 2022 selon les premiers responsables de l’ONG la Chaîne de l’Espoir. Cette étape prendra en compte plus d’établissements scolaires dans le grand Lomé.

Rappelons que le projet «Ma santé mon école, un enjeu collectif» qui s’est étendu de 2019 à 2022 est financé par l’Agence Française de Développement(AFD) et l’ONG la Chaîne de l’Espoir à hauteur de plus de 737 millions de FCFA. La mise en œuvre est faite grâce au concours des associations togolaises, Jeunesse et Avenir Togo (JAT), Wash Volunteers (WV) et l’association Nyagbe.

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.