Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ANADEB: SCANTOGO va offrir des repas chauds aux écoliers de Tokpli 

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ANADEB: SCANTOGO va offrir des repas chauds aux écoliers de Tokpli  

 

Par Julien EVEGNON

C’est une bonne nouvelle qui se dessine pour les écoliers du canton de Tokpli dans la commune de Yoto 3. Dans l’optique de la prochaine rentrée académique fixée au 27 septembre 2021, les cantines scolaires vont servir des repas chauds de bonne qualité aux écoliers des établissements scolaires primaires publics de ce canton.

Cela fait suite à un accord de partenariat conclu ce mardi 14 septembre 2021 entre le ministère du développement à la base et SCANTOGO. A partir de cet accord, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), va pouvoir satisfaire les besoins des cantines scolaires dans le cadre du projet de filets sociaux et services de base (FSB).

Le présent accord de partenariat va coûter un peu plus de 45 812 000 francs CFA à SCANTOGO. Près de 10 écoles primaires publiques du canton de Tokpli dans la commune de Yoto 3 et 1762 écoliers seront touchés par le projet.

A noter que c’est la Ministre chargée du développement à la base, Myriam DOSSOU D’ALMEIDA qui a paraphé cet accord de partenariat avec la Fondation Heidelberg Cement-Togo. Outre les cantines scolaires de Yoto 3, 49 écoles publiques toujours dans la région Maritime ont déjà bénéficié de l’appui de l’ANADEB.

Après la signature de la convention, Mme DOSSOU D’ALMEIDA a fait un détour par Assoukondji, dans le canton de Tokpli où elle a visité des infrastructures socio-éducatives en cours de construction à travers un financement de SCANTOGO et la Fondation Heidelberg Cement, au profit de l’EPP de la localité. L’infrastructure compte 4 classes, un bureau et des sanitaires.

La visite s’est poursuivie au centre d’entrepreneuriat de la Fondation HEIDELBERG Cement TOGO ainsi que la pépinière qu’exploite la Fondation.

Les cantines scolaires ont pour objectif d’accroitre l’accès des enfants issus des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées. D’ici à 2025, le Togo ambitionne d’étendre la fourniture des repas à 20% des écoles.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.