Ultimate magazine theme for WordPress.

Sénégal/Transparence, lutte contre la corruption, préservation des biens communs: Le Forum Civil sensibilise et forme  les élèves

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sénégal/Transparence, lutte contre la corruption, préservation des biens communs: Le Forum Civil sensibilise et forme  les élèves

Par Massaer DIA

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de lutte contre la Corruption et pour la promotion de la Redevabilité Territoriale (PCR), le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International, a organisé le samedi 5 mars 2022 une conférence départementale sur le thème: « Jeunesse et Intégrité au Sénégal : Quelle éducation citoyenne pour un patriotisme actif au service de la République? ».  C’est une stratégie nationale pour  toucher  l’essentiel des écoles et des lycées au niveau du Sénégal en  vue de promouvoir la bonne gouvernance, la transparence et  la  lutte contre la corruption.

Birahim Seck, Coordonnateur Forum Civil a affirmé en marge de la conférence : « Le club d’intégrité à la citoyenne active, c’est ce qu’on insère dans le gouvernement scolaire pour venir en appoint à ce gouvernement scolaire dans sa formation en matière de civisme, de citoyenneté et également de préservation des biens communs naturels, des biens communs financiers et également à les former, les membres des clubs d’intégrité sur les questions de transparence, de bonne gouvernance ».

Il rajoute : « C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, comme nous avons voulu le faire partout  au Sénégal, nous déroulons des formations actuellement au niveau de Guinguineo, au niveau de Gossas, au niveau de Kolda, au niveau de Kebemer et partout au Sénégal, aujourd’hui, nous avons réuni les cinq club d’intégrité à la citoyenneté active qui nous viennent de la banlieue mais également de Dakar, Grand-Yoff, Thiaroye, Guédiawaye, Pikine pour échanger avec eux sur le thème : « Jeunesse , intégrité. Quelle éducation citoyenne pour un patriotisme actif au service de la République ? ».

Selon Birahim Seck, c’est une occasion d’échanger avec les élèves tout en leur permettant  de rencontrer d’éminents professeurs mais également des membres de l’armée  pour discuter avec eux, comment, ils ont réussi au niveau de l’armée à concevoir une discipline militaire.

« Et cette discipline militaire, comment, on devrait le faire pour intégrer dans la vie civile. Pourtant, nous nous imprégnons de nos valeurs  culturelles, de nos valeurs sociétales. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, nous sommes réunis pour échanger sur le thème. Nos actions dépassent les échéances électorales, municipales, législatives  ou présidentielles, nos actions pour maintenant et pour le futur, notre objectif fondamentalement, c’est d’avoir des jeunes  qui ont la possibilité de pouvoir défendre leur pays, à avoir l’amour de leur patrie, le respect également de leur patrie mais surtout aller dans le sens de promouvoir la bonne gouvernance, qu’ils aient les matériels nécessaires de pouvoir gérer demain, gérer dans la transparence la gouvernance, gérer également dans un aspect civique et un aspect citoyen. C’est une stratégie nationale pour les écoles qu’on a ciblées », poursuit Birahim Seck.

Selon le coordonnateur du Forum civil, ils n’ont pas les moyens de toucher toutes les écoles mais OSIWA  les aide.

« On n’a pas encore les moyens de toucher toutes les écoles, tous les établissements mais avec les écoles qui sont ciblées, nous sommes en train de dérouler les mêmes modules de formation, si ce n’est pas sur la préservation des biens communs naturels qui sont animés par les agents des eaux et forêts.

Si ce n’est pas la préservation des biens communs naturels, ça sera sur le respect de la patrie, ou bien sur la transparence, la lutte contre la corruption ou la Redevabilité, donc, c’est une stratégie nationale pour toucher  l’essentiel des écoles et des lycées au niveau du Sénégal et pouvoir avoir un noyau dur d’élèves, de citoyens capables de tenir le flambeau de la promotion de la bonne gouvernance mais également capables d’avoir un écosystème d’élèves qui puissent défendre le pays en termes de patrie, en termes de patriotisme également, en termes de transparence, de lutte contre la corruption », renchérit M. Birahim Seck.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.