Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Clôture du Projet EJV de l’ANADEB: Mention «hautement satisfaisant» de la Banque mondiale”

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Clôture du Projet EJV de l’ANADEB: Mention «hautement satisfaisant» de la Banque mondiale”

Par Julien EVEGNON

Clap de fin pour le projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables(EJV). Après 4 ans d’exécution, le projet s’est officiellement refermé ce vendredi 29 avril 2022 au travers d’un atelier de clôture tenu à Lomé. Les différents acteurs et partenaires ont eu une dernière occasion de passer au peigne fin les composantes et réalisations opérées dans le cadre du projet EJV.

En réalité, le projet EJV s’est officieusement achevé le 31 décembre 2021, soit 4 ans de mise en œuvre (2017-2022). Financé par la Banque mondiale à hauteur de 9 milliards de FCFA, le projet est exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base(ANADEB).

A l’heure du bilan, le projet a été réalisé à plus de 98%, c’est dire que toutes les rubriques ou presque ont connu d’énormes progrès et réalisations. ‘‘Les succès du projet ne sont plus à démontrer. Les témoignages vivants sont là. Et ces témoignages nous viennent des bénéficiaires eux-mêmes, de leurs proches, des communautés bénéficiaires comme non-bénéficiaires. Le projet EJV, à travers les THIMO, les formations, les subventions et les coachings, a transformé des vies’’, note avec satisfaction Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA, Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Même son de cloche chez Mazalo Atchidalo KATANGA, la Directrice générale de l’ANADEB également satisfaite des résultats issus de la réalisation dudit projet. ‘‘Pour l’ANADEB, le projet EJV a été une expérience riche en défis et en apprentissages. De véritables défis qui veulent qu’elle s’intéresse davantage à la promotion de l’emploi des jeunes en milieu rural tout en veillant à ce que les emplois créés profitent non seulement aux bénéficiaires directs qu’ils sont, mais aussi à l’ensemble de leurs communautés’’, explique Mme KATANGA.

Pour le partenaire financier qu’est la Banque mondial, le projet EJV est une grande réussite tant il est noté selon les indices de l’institution « hautement satisfaisant». L’institution financière mondiale représentée au Togo par Hawa Cissé WAGUE, a promis de continuer à œuvrer aux côtés du gouvernement togolais pour d’autres projets en faveur de l’insertion sociale et l’emploi des jeunes.

Le projet EJV, c’est notamment 4 composantes. Que ce soit le volontariat communautaire et formation, l’appui aux activités génératrices de revenu, le renforcement de capacités ou encore la gestion de projet, les différents témoignages des bénéficiaires ont confirmé les grandes réalisations et surtout les changements intervenus dans le quotidien des populations.

Rappelons que le projet EJV a touché 14 415 jeunes bénéficiaires sélectionnés dans 200 villages des 150 cantons les plus pauvres des 5 régions économiques du Togo. Le projet a également touché 69 communes des 117 que compte le pays.

Le projet EJV appartient désormais à l’histoire, cependant ses acquis sur le terrain demeurent et le suivi va constituer sans doute le vrai défi pour les communautés rurales bénéficiaires elles-mêmes. En attendant, l’ANADEB se verrait bien compter avec la Banque mondiale et d’autres partenaires financiers et techniques dans la réalisation de futurs projets, toujours  en faveur des couches les plus vulnérables du Togo.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.