Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/FSB: Les Transferts Monétaires de l’ANADEB, ce projet qui fabrique des entrepreneurs

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/FSB: Les Transferts Monétaires de l’ANADEB, ce projet qui fabrique des entrepreneurs

Par Julien EVEGNON

C’est de l’argent cash envoyé directement à des bénéficiaires bien identifiés dans des zones reculées et considérées comme pauvres du Togo. Ces personnes vulnérables choisissent généralement au préalable des secteurs d’activités génératrices de revenus, dans lesquels elles devront investir. Adjo TAFO, bénéficiaire vivant à Djandjatiè dans la région des Savanes, tout comme plusieurs autres ‘‘heureux élus’’ ont vu leur train de vie changer dans le cadre de ce projet dénommé Filets sociaux et services de base (FSB), initié par l’Agence nationale d’appui au développement à la base. Nous avons suivi une bénéficiaire dans son village entre la maison et le champ. Voici le témoignage d’Adjo TAFO.

‘‘Avant, mon mari et moi faisions les activités champêtres et l’élevage pour que nos enfants puissent fréquenter. Malgré tous nos efforts,  on arrivait difficilement à payer la totalité de la scolarité des enfants’’, a confié la bénéficiaire, avant de poursuivre : ‘‘aujourd’hui ça va mieux grâce aux investissements que j’ai faits avec les fonds reçus des transferts monétaires. Au commencement c’était les agents de téléphonie mobile qui passaient nous remettre les fonds dans le village.  Après, nous sommes passés au kit. Maintenant dès que nous recevons les messages sur nos téléphones, nous allons faire le retrait nous-mêmes. Avec la première tranche que j’ai reçue, j’ai payé les fournitures scolaires à mes enfants. La deuxième tranche m’a permis de leur offrir les tenues scolaires. Avec la troisième tranche, j’ai acheté une bête pour reprendre l’élevage. Avec la quatrième tranche, j’ai acheté le sorgho pour la production et la vente de la boisson locale « Tchakpa »’’.

D’une seule chèvre achetée au début du projet grâce aux transferts monétaires, Mme TAFO en est désormais à 10 bêtes. Ce qui lui permet d’assurer la scolarité de ses enfants. D’ailleurs deux de ses enfants sont devenus depuis des étudiants.

Elle caresse le rêve d’élargir son champ afin d’écouler ses produits sur les marchés extérieurs (Kara et Lomé).

A ce jour, 195 871 personnes ont déjà bénéficié des transferts monétaires, alors que l’objectif initialement définit était de 130 000 bénéficiaires. Le projet FSB est cofinancé par la Banque mondiale et l’Etat togolais à hauteur de 23 milliards de francs CFA. Au travers de ce projet, l’ANADEB traduit sur le terrain, la politique d’inclusion sociale et de développement à la base du gouvernement togolais.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.