Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ L’ANADEB et la Banque Mondiale évaluent le projet EJV dans la Préfecture de Bassar

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ L’ANADEB et la Banque Mondiale évaluent le projet EJV dans la Préfecture de Bassar

Par Julien EVEGNON

Le 31 Décembre 2021 approche, et le projet d’Opportunités d’emplois pour les jeunes vulnérables(EJV) vit ses derniers jours. Après 4 ans d’exécution, les acteurs ont décidé de se rendre sur le terrain pour évaluer les résultats et impacts dudit projet. Depuis le 4 décembre, une mission d’évaluation sillonne les différentes régions du pays. Ce lundi 6 décembre, l’équipe était dans la Préfecture de Bassar pour y visiter deux localités: Adélan et Kalanga. Ici et là, les populations bénéficiaires ont sans doute épousé la politique de développement communautaire par les communautés elles-mêmes.

Etape d’Adelan dans la Préfecture de Bassar

Le village d’Adelan est situé dans le canton de Kalanga, Préfecture de Bassar à près de 125 Km de la ville de Kara. Cette localité est honorée d’être la toute première à accueillir dans cette mission d’évaluation, Hawa Cissé Wagué la représentante résidente de la Banque Mondiale au Togo. Mme Wagué a effectué le déplacement d’Adelan pour y visiter la retenue d’eau réhabilitée du village avec à la clé 4 bacs à eau. Autour de l’ouvrage se développent des Activités génératrices de revenus qui, hier n’auraient pas été possible. Les travaux de cet ouvrage menés de bout en bout par 70 jeunes dont 38 femmes du village, sont estimés à 24 337 200 F CFA. On y pratique désormais du maraichage, et de l’élevage en toute saison.

‘‘Le projet EJV a le mérite de retenir nos jeunes dans le village, mais pas que. Il a également permis leur alphabétisation. Par le passé nos jeunes partaient vers le Nigeria pour aller se chercher et parfois ils rentrent avec à défaut d’une vieille moto, plus pauvres qu’ils ne l’étaient avant leur aventure’’, a estimé Afatou Waktimba, alphabétiseur du village.

Etape de Kalangan dans la préfecture de Bassar

Avec une population estimée à plus de 4 500 habitants, le canton de Kalanga se trouve dans la commune de Bassar1 et situé à 94 Km de Kara.

La visite de l’Unité de Soins Périphériques(USP) Kalanga restera comme l’une des étapes les plus marquantes de la tournée d’évaluation. Et comme si cela était prévu, une femme venait juste d’accoucher par voie basse dans ce centre sanitaire réhabilité, seulement quelques minutes avant l’arrivée de la mission de supervision.

C’est un centre de santé désormais équipé d’une salle d’accouchement moderne, d’un incinérateur, de points d’eau disponibles avec des pompes photovoltaïques et des sanitaires. ‘‘Rien qu’en 2021, nous avons réussi 116 accouchement ici à Kalanga, ce qui est un record par rapport aux années précédentes. Des patients d’autres villages du canton affluent vers notre USP. La campagne de vaccination contre la covid-19 enregistre également beaucoup d’affluence. Nos disposons d’un cadre idéal pour traiter nos patients’’, a estimé Kondi Kpal, Responsable de cette formation sanitaire.

Ce joyau issu du projet EJV n’est que le prolongement du projet de Filets sociaux et service de base (FSB) . Le coût global des travaux est estimé à 28 180 753 FCFA.

Au-delà des résultats physiques visibles sur le terrain, les familles dans la plupart des 200 villages bénéficiaires du projet EJV ont également bénéficié de transferts monétaires. Ce qui leur a d’ailleurs permis d’entamer des Activités génératrices de revenu pour le bonheur des familles.

A noter que le projet EJV, c’est notamment les Travaux à haute intensité de main-d’œuvre(THIMO), la Formation en développement des affaires(FODA), les Activités génératrices de revenu(AGR), et l’Alphabétisation.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.