Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Projet WeCAPS: 22 cadres du Port Autonome de Lomé en formation sur la gestion de crises

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Projet WeCAPS: 22 cadres du Port Autonome de Lomé en formation sur la gestion de crises

Par Julien EVEGNON

Le gouvernement togolais anticipe sur d’éventuelles crises qui pourraient survenir dans son secteur maritime. Et face surtout à la piraterie maritime de plus en plus monnaie courante sur les côtes togolaises, le gouvernement en partenariat avec l’Union Européenne organise du 4 au 8 Avril 2022, un atelier de formation sur la gestion de crises dans les locaux de la Préfecture maritime. L’idée est d’assurer une sureté et une sécurité au Port Autonome de Lomé, l’un des poumons de l’économie togolaise.

Le projet prend en compte non seulement le Togo mais aussi d’autres pays du continent africain. WeCAPS en français se définit comme «renforcer la sécurité et la sûreté des ports d’Afrique de l’Ouest et Centrale».

22 cadres venant de 15 administrations différentes, sont sélectionnés pour prendre part à cette formation qui va durer 5 jours.

‘‘Le Golfe de Guinée est un épicentre des actes de piraterie et autres trafics de tout genre. Le PND est composé d’un axe majeur qu’est la logistique. Le Port autonome de Lomé constitue justement un hub pour le transport maritime. L’organisation de cette formation répond à un impératif: celui de renforcer juridiquement les compétences des décideurs en cas de crises interservices en milieu portuaire en leur permettant de prendre les mesures pour réduire la vulnérabilité des ports de Lomé et de Kpémé. Il faut une coordination de toutes les structures intervenant dans le secteur maritime pour mieux gérer les crises. De cette manière, nous donnons plus de confiance aux opérateurs économiques qui voudront à coup sûr fréquenter le port de Lomé’’, a laissé entendre le Préfet maritime Nèyo TAKOUGNADI.

Pour l’Union Européenne, partenaire financier du projet WeCAPS, cette formation de 5 jours est d’une importance capitale pour les échanges économiques entre l’Afrique et l’Europe. ‘‘Nous sommes là en tant que voisins. Il y a des valeurs communes et des intérêts économiques entre l’Union Européenne et le Togo. Et à travers le port de Lomé, c’est l’accroissement des échanges économiques entre l’Union Européenne et les pays enclavés au Nord du Togo. C’est pour nous un intérêt économique et politique certains, d’accompagner la politique du gouvernement et de faire ensemble du Togo à travers le PND, un hub logistique central’’, a expliqué Frédéric VARENNE, chef d’équipe Délégation de l’Union Européenne au Togo.

Le projet WeCAPS est financé par l’Union européenne à hauteur de 5,5 milliards de FCFA. Le présent atelier réunissant les cadres du Port Autonome de Lomé et toutes les autres activités du projet s’inscrivent dans la droite ligne du programme «Routes maritimes critiques» (CMR).  Quand on sait la contribution à n’en point douter du secteur maritime dans l’économie togolaise avec notamment son port en eau profonde, on comprend dès lors l’importance qu’accorde le gouvernement à la présente formation sur la gestion de crises.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.