Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ADT: Des mesures incitatives pour l’élimination progressive des amalgames dentaires

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ADT: Des mesures incitatives pour l’élimination progressive des amalgames dentaires

 

Par la rédaction

 

Attention les amalgames dentaires sont nocifs à la santé humaine! A défaut de les éliminer totalement, l’ONG les Amis de la Terre Togo(ADT) préconise une élimination progressive. Et cela passe par des mesures incitatives.

La Convention de Minamata contient des dispositions dans la deuxième partie de l’Annexe A qui sont relatives aux « mesures qu’une Partie doit prendre pour éliminer, progressivement, l’utilisation d’amalgames dentaires ». Ces mesures doivent répondre à certaines exigences. Elles doivent tenir compte de la situation nationale de chacune des Parties prenantes à la Convention et des orientations internationales pertinentes.

Les incitations aux gouvernements pour éliminer, progressivement, l’utilisation d’amalgames dentaires (matériaux à base de mercure utilisés pour obturer les cavités résultant de l’élimination de tissus dentaires affectés par des caries) portent sur six éléments importants.

Tout d’abord, l’Etat devra définir des objectifs nationaux de prévention des caries et de promotion de l’hygiène dentaire pour réduire, autant que possible, le besoin de restauration dentaire (c’est la deuxième mesure indiquée dans la deuxième partie de l’Annexe A de la Convention de Minamata). Il doit promouvoir, ensuite, l’utilisation de matériaux de restauration dentaire économiques et cliniquement efficaces qui ne contiennent pas de mercure.

L’Etat devra aussi promouvoir les activités de recherche-développement axées sur des matériaux de restauration dentaire de qualité sans mercure (quatrième mesure indiquée dans la deuxième partie de l’Annexe A).

Il faudra que l’Etat décourage les polices d’assurance et programmes qui privilégient les amalgames dentaires et, promeuve celles d’entre elles qui favorisent l’utilisation de matériaux alternatifs de restauration dentaire de qualité sans mercure.

Enfin, l’Etat devra soutenir activement les politiques et les programmes de santé publique contenant des mesures de promotion et de prévention en matière de santé bucco-dentaire. Quel qu’en soit l’initiateur, le Gouvernement se doit d’accompagner et de soutenir, activement, ces politiques et ces programmes. C’est la somme de ces initiatives concertées et coordonnées qui permettront de prévenir les caries dentaires au Togo.

La mise en œuvre des dispositions de la Convention de Minamata relatives à la réduction et à l’élimination progressive des amalgames dentaires peut passer par une série de mesures qui ont, chacune, montré leur efficacité dans les pays où elles ont été mises en œuvre.

Le Gouvernement togolais se doit, à l’instar de celui du Nigéria, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, de faire de ces mesures une réalité concrète et tangible, afin que la ratification de cette Convention qui a été saluée par l’ensemble de la société civile et la Communauté internationale, entraine des changements positifs en matière de santé bucco-dentaire pour les populations.

Téléchargez tout le document ici Initiatives incitatives pour la mise en oeuvre de la Convention de Minamata_PDF

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.