Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Agroécologie: Lutte contre les mauvais pesticides, le RéNAAT implique les journalistes

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Agroécologie: Lutte contre les mauvais pesticides, le RéNAAT implique les journalistes

Par la rédaction

 

Le Réseau National des Acteurs de l’Agroécologie du Togo (RéNAAT) implique désormais des journalistes dans la lutte contre les intrants chimiques et mauvais pesticides au Togo. C’est dans ce cadre qu’il a outillé une vingtaine de professionnels de médias sur les alternatives aux intrants chimiques. C’était au cours d’une rencontre tenue ce samedi 10 septembre 2022 à la ferme agricole de Sichem à Kpomé.

La rencontre rentre dans la droite ligne de la Semaine des alternatives au pesticide organisée par le RéNAAT avec l’appui financier de Terre & humanisme. Elle vise à contribuer à la promotion des intrants organiques dans la production agricole afin de fournir des aliments sains qui préservent la santé des consommateurs et de l’environnement.

 « Outiller davantage les journalistes à mieux identifier les pesticides homologués et ceux non autorisés sur le terrain les aiderait à mieux en parler dans leurs écrits. Notre ambition est qu’ils servent de relai pour porter les bonnes informations aux paysans et producteurs. Certains d’entre ces producteurs sont instruis mais bon nombre demeurent dans la sous information.» a déclaré Joseph BOKONDJIN, secrétaire générale du RéNAAT.

Selon M. BOKONDJIN, même si le réseau fait un grand travail depuis quelques années, l’apport des hommes de médias est aujourd’hui incontournable pour une réelle atteinte des objectifs.

« Nous avons certains produits qui sont interdits mais qui malheureusement continuent d’être présents sur le marché. Certains producteurs vont jusqu’à mélanger ces produits alors qu’un seul constitue déjà en lui un grand danger pour la santé des populations. Nous sonnons donc l’alerte pour que les journalistes nous aident à atteindre le plus grand nombre de paysans et producteurs pour une lutte efficace contre des produits nocifs » alerte t-il.

Journaliste engagé sur cette thématique depuis quelques années, Palakiyem SANDALI, participant à la rencontre trouve idéale cette initiative qui apportera un plus à son travail au quotidien.

« J’apprécie beaucoup cette initiative du RéNAAT qui nous amène à comprendre les méfaits des produits chimiques utilisés en agriculture. Nous comprenons qu’il est important que nous puissions avoir une idée globale afin de mieux communiquer autour du sujet. Cela va nous aider à renforcer notre ferme engagement pour une agriculture saine dans notre pays » Palakiyem SANDALI, journaliste et participant.

Notons que le RéNAAT est un réseau thématique créé en juillet 2015 à l’initiative de quelques acteurs engagés pour le développement de l’agroécologie au Togo et il rassemble différents acteurs engagés pour le développement de l’Agroécologie
au Togo.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.