Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ Le programme Vue de Front(VdF) présente son bilan

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ Le programme Vue de Front(VdF) présente son bilan

Par la rédaction

C’est au travers d’un atelier multipartite initié par l’ONG Jeunes Verts les 5 et 6 août à Lomé et qui porte sur la publication du rapport national, les conclusions et les activités menées, dans le cadre de la mise en œuvre du programme Vue de Front.

Au Togo justement, le programme Vue de Front (VdF) a permis d’identifier 15 communautés, d’élaborer 15 plans d’actions et de mettre en œuvre plus de 30 actions.

Réalisé dans 50 pays de par le monde dont 20 en Afrique parmi lesquels figure le Togo, ledit programme a été mis en œuvre par l’ONG Jeunes Verts en collaboration avec 4 autres organisations Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), Inades-Formation, APAD-International et ASTRERADH.
A en croire les organisateurs, le programme VdF vise à renforcer la collaboration entre les gouvernements, la société civile et les populations vulnérables dans la gestion et la réduction des risques et catastrophes.

« Il est important de partager les conclusions de ce travail, et de mettre ce résultat à la disposition de tous les acteurs. Cet atelier a permis aussi de recueillir les recommandations pour que la prochaine fois l’on puisse mieux faire » a estimé Esso PEDESSI, Directeur Exécutif de l’ONG Jeunes Verts.

Pour Kouglo Edem, Directeur régional adjoint nord de l’Agence nationale de la protection civile (ANPC), représentant le lieutenant-colonel Baka Yoma, Directeur Général de l’ANPC, la thématique de la réduction des risques de catastrophes est tellement vaste qu’elle ne peut pas être une affaire des structures de l’Etat uniquement. Il s’est réjoui de l’implication de la société civile à travers l’ONG Jeunes Verts.

Le projet dont les résultats sont dévoilés lors de l’atelier, s’est déroulé en trois phases notamment la phase préparatoire, la phase de collecte d’informations et de données auprès de toutes les composantes de la population dont les administrations publiques, la société civile, populations à la base et la phase d’analyse et utilisation des résultats.

« Ce projet ne va pas s’arrêter à cet atelier multipartite. C’est le début d’un grand plaidoyer au niveau national et international », a promis, Raïssa OUREYA, chargée des programmes à l’ONG Jeunes Verts.

Pour rappel, l’ONG Jeunes Verts coordonne au niveau national le programme Vue de Front lancé depuis 2019.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.