Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Livingstones Ecovillage : Le 8 mars aux couleurs de l’Environnement

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Livingstones Ecovillage : Le 8 mars aux couleurs de l’Environnement

Par Julien EVEGNON

Le 8 mars de chaque année est retenu pour la célébration de la journée internationale des droits des femmes. Ici et là, plusieurs activités ont eu lieu dans le cadre de la commémoration de cette date. A Livingstones Ecovillage, le choix est porté sur une conférence-débats afin de montrer la place de la femme dans la société et le rôle qu’elle doit jouer dans la gestion des déchets plastiques.

«Ce que je ferai différemment », c’est le thème retenu pour la circonstance. Une centaine de participants pour la plupart des femmes étaient au rendez-vous du panel animé par 4 intervenantes.

En réalité Linvingstones Ecovillage a choisi de mettre un cachet spécial à cette célébration du 8 mars en orientant les débats vers la gestion des déchets plastiques. Les participants ont été invités à s’intéresser au ramassage, au tri et au recyclage de déchets plastiques. Des formations gratuites au recyclage sont d’ailleurs proposées aux volontaires.

‘‘Nous sommes là pour agir, pour trouver des solutions écologiques aux problèmes de notre environnement. Quelle consommation locale est plus intéressante que vous consommiez local, ça devient déchet et vous le réutilisez pour le bien de votre pays. Par ce biais vous protéger votre environnement, et vous avez la possibilité de créer des entreprises et des emplois. C’est ce que nous faisons ici dans notre Ecovillage, a vanté Ige Olatokunbo, la promotrice de Linvingstones Ecovillage. Avant de se lancer un défi : ‘‘ En 2023, nous ambitionnons de fabriquer à base de déchets plastiques recyclés 1 million de sac pour écolier. De Davié jusqu’à Agoè, nous avons plein de dépotoirs sauvages et les déchets plastiques circulent en toute liberté. Nous voulons faire de Davié une référence, voire le canton le plus propre du Togo’’, a souhaité M. Igé Olatokunbo.

Livingstone Ecovillage lance également dans les jours à venir une formation théorique et pratique en faveur de 500 personnes volontaires sur le tri, et le recyclage des déchets plastiques.

Du côté des participants, c’est une conférence-débats qui venue à point nommé. Un des participants a d’ailleurs pesté : ‘‘ de la même façon qu’on nous a contraints à mettre les masques, il faut que les autorités nous aident à rendre notre environnement propre, sans sachets plastiques. Si les autorités togolaises prennent la mesure de la chose, on peut avoir des rues, des écoles et des quartiers sans déchets plastiques. Il faut juste de la volonté’’.

Plus qu’une journée de réjouissance, le 8 mars apparait désormais comme une occasion de discuter sans tabou de l’égalité entre les sexes. A Livingstones Ecovillage, situé à Davié à quelques kilomètres de la Ville de Tsévié, le slogan: « Vos déchets, nos richesses » en dit long sur la priorité du centre.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.