Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/L’ONG Les Amis de la Terre-Togo s’investit, aux côtés de ses partenaires, pour l’élimination progressive des amalgames dentaires au Togo

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ONG Les Amis de la Terre-Togo s’investit, aux côtés de ses partenaires, pour l’élimination progressive des amalgames dentaires au Togo

Par la rédaction 

Du 21 au 25 mars 2022, s’est tenue à Bali, en Indonésie, la quatrième Conférence des Parties (COP) à la Convention de Minamata, laquelle vise à protéger la santé humaine et l’environnement des émissions et rejets anthropiques de mercure.

Plusieurs sujets ont été couverts : cadre d’évaluation de l’efficacité de la Convention, examen des annexes A et B sur les produits à base de mercure et les procédés de fabrication dans lesquels du mercure ou des composés du mercure sont utilisés.

Une autre question est la révision des annexes A et B de la Convention, où la COP a ajouté l’élimination progressive de huit produits contenant du mercure, tels que les lampes fluorescentes compactes, les lampes fluorescentes à cathode froide, les pellicules photographiques et le papier, ainsi que les propergols pour satellites.

L’élimination progressive des amalgames dentaires a fait des progrès substantiels, avec deux mesures supplémentaires pour protéger les populations les plus vulnérables contre l’utilisation du mercure en vrac par les praticiens dentaires, ainsi que contre les amalgames dentaires pour le traitement des dents des patients de moins de 15 ans, des femmes enceintes et des femmes allaitantes.

“Vous avez obtenu aujourd’hui des résultats vraiment remarquables pour nous rapprocher de l’objectif de la Convention et commencer à briser le cycle de la misère qu’apporte le mercure” ; a déclaré Monika Stankiewicz, Secrétaire exécutive de la Convention de Minamata, lors de la clôture de la réunion.

Notons que les parties ont soutenu le Secrétariat de la Convention dans ses efforts à intégrer la dimension de genre dans toutes les activités, projets et programmes entrepris dans le cadre de la Convention, y compris le développement d’un plan d’action sur le genre basé sur une feuille de route.

Selon Rosa Vivien Ratnawati, présidente de la 4e session de la Conférence des Parties (COP-4), les émissions de mercure ne connaissent pas de frontières nationales ou continentales. Par conséquent, la résolution des problèmes liés au mercure nécessite une forte coopération. Rosa Vivien Ratnawati pense que ce qui a été réalisé au cours de cette COP renforcera stratégiquement l’engagement collectif à garantir la santé et le bien-être des générations futures.

De nombreuses voix de la société civile, des organisations partenaires et des peuples autochtones ont été entendues lors de la session plénière. Ils ont “enrichi les discussions en apportant leur expertise et leur connaissance des besoins et des réalités sur le terrain” a déclaré Stankiewicz.

La cinquième session de la Conférence des Parties se réunira à Genève, en Suisse, du 30 octobre au 3 novembre 2023, sous la présidence roumaine.

Lire ci-dessous le Communiqué de presse de « Consumers for Dental Choice » à ce propos.

Communique (3)

 

 

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.