Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ ONG Les Amis de la Terre-Togo: La Région africaine s’engage à la redevabilité des entreprises multinationales

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ ONG Les Amis de la Terre-Togo: La Région africaine s’engage à la redevabilité des entreprises multinationales

Par la rédaction

Mettre fin à l’impunité des sociétés transnationales installées en Afrique, c’est l’objectif d’un atelier sur le renforcement de la région africaine, tenu le 26 août 2022 à Tokoin-Séminaire CESAL à Lomé. Initiée par l’ONG Les Amis de la Terre-Togo, cette rencontre a regroupé une trentaine d’organisations féminines.

Les sociétés transnationales sont des personnes juridiques de droit privé avec une implantation territoriale multiple, mais un centre de décision unique. Elles sont actives dans la production et les services dans toutes les sphères de l’activité humaine.

Les avantages concurrentiels de ces dernières dans l’économie mondiale leur permettent de produire là où les circonstances sont les plus favorables.

La forte influence des sociétés transnationales peut conduire les gouvernements à abaisser les normes existantes en matière de conditions de travail afin de pouvoir offrir des conditions de production plus attractives. Par conséquent, des violations systématiques des droits de l’homme sont observées notamment : expulsions, travail des enfants, répression des syndicats, pollution environnementale, accaparement de terres, etc.

L’accès à la justice aux personnes affectées par les activités des Sociétés Transnationales (STN) est donc devenu un besoin impérieux. La satisfaction de ce besoin nécessite la contribution des mouvements sociaux, y compris des organisations de  femmes.

L’objectif général de cette rencontre est de la documenter des cas d’impunité des entreprises à travers le monde, et notamment en Afrique, afin d’exiger des changements de politique visant à démanteler le pouvoir et l’impunité des entreprises, à remettre en question le modèle actuel de développement dirigé par les entreprises, à dénoncer les accords commerciaux nuisibles et à promouvoir des règles contraignantes pour les entreprises au niveau international.

Les objectifs spécifiques sont les mêmes que ceux de l’atelier du même genre tenu au CASEF le 19 juillet 2022, et accessible via ce lien : https://www.amiterre.org/article/25/detail.

A l’issue de l’atelier, plusieurs organisations participantes ont marqué leur accord pour se joindre à la coalition en faveur de la lutte contre les violations des STN et pour la dignité humaine, processus amorcé depuis le 19 juillet 2022, au CASEF à, Lomé.

Pour rappel, une feuille de route a d’ailleurs été définie pour faciliter la conduite de la mission de cette coalition.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.