Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Projet RESADE: Trop de sel gâte les sols

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis 2019, le projet Amélioration de la résilience agricole à la salinité par le développement et la promotion de technologies adaptées aux producteurs vulnérables (RESADE), est exécuté dans sept pays d’Afrique dont le Togo (seul pays francophone).

Depuis lors, le Togo comme la plupart des pays concernés a tenté de lutter contre le phénomène de la salinisation des sols. Les résultats atteints ainsi que les perspectives de ce projet porté par l’Institut Togolais de Recherche Agronomique(ITRA) ont fait l’objet d’une réunion technique tenue ce mercredi 21 juillet à Lomé, entre acteurs impliqués.

Ce chiffre fait froid dans le dos: plus de 19 millions d’hectares de terres agricoles en Afrique subsaharienne sont touchés par la salinisation. Trop de sel dans le sol, voilà qui influe négativement sur l’agriculture. Le Togo n’est pas non plus épargné par ce phénomène alors même que l’agriculture reste le secteur prioritaire du pays. Du sud au Nord des terres salines sont signalées ça et là. Si on en est arrivé là, c’est à cause des pratiques d’irrigation inappropriées notamment l’utilisation excessive d’engrais chimiques. “Le projet RESADE est en phase pilote dans le région maritime. Notre prochaine cible est la région de la Kara et la région des Savanes pour permettre aux agriculteurs de défaire de la culture itinérante et de s’assurer une sécurité alimentaire”, a confié Yao Lombo, Directeur Général de l’ITRA, en marge de cette réunion technique.

Beaucoup de solutions sont expérimentées pour juguler la salinisation des sols. Il s’agit entre autre : des pratiques de gestion des sols et de l’eau qui améliorent la fertilité et atténuent ou préviennent la salinisation ; d’une irrigation à faible coût et à petite échelle qui économise l’eau et l’énergie ; de meilleures pratiques de gestion qui améliorent la productivité des cultures dans les systèmes de culture existants; et des cultures adaptées au changement climatique et à la salinité, et les cultures à haute valeur nutritionnelle et économique.

Le projet RESADE qui s’étale sur 4 années est une initiative du Centre International pour l’Agriculture Biosaline (ICBA) et cofinancé par le Fonds International de Développement Agricole(FIDA) et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique(BADEA).

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.