Ultimate magazine theme for WordPress.

Niger/Alerte Santé: la méningite sévit encore

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Niger/Alerte Santé: la méningite sévit encore

Par Othniel Fogan

Après notification des cas de contamination et de décès signalés par les autorités sanitaires régionales de la région de Zinder, le risque de la propagation de l’infection à la méningite, très contagieuse, est élevé. Le respect strict des règles d’hygiène ainsi que la vaccination constituent le moyen le plus efficace pour se protéger contre la maladie, conseillent les médecins.

Plus de 500 cas de méningite dont 22 décès, ont été notifiés dans les districts sanitaires de Magaria et Doungass, dans la région de Zinder, au Sud du Niger. ‹‹ Nous avons enregistré un total de 534 cas dont 22 décès, répartis à 234 cas pour Doungass avec 9 décès et 300 cas et 13 décès pour Magaria ››, a  rapporté Dr Abou Yahaya, directeur régional de la santé publique de Zinder.

La méningite à méningocoques est une maladie bactérienne qui provoque une infection des membranes enveloppant le cerveau et la moelle épinière qu’on appelle les méninges. Une maladie très contagieuse, selon Dr Hanki Yahaya, infectiologue à l’hôpital général de Niamey. La méningite est causée par des agents pathogènes, des bactéries, des virus, des champignons et des parasites. Les enfants tout comme les adultes peuvent contracter la maladie et la propagation se fait à partir de gouttelettes de sécrétion buccale ou respiratoire, en suspension dans l’air.

Selon l’Organisation Mondiale pour la Santé, le Niger, de par sa position géographique, se trouve dans une zone dénommée ceinture de la méningite qui s’étend du Sénégal à l’Éthiopie. Une situation géographique de fait, qui l’expose chaque année, à la contamination de cette infection qui peut aussi être mortelle.

Généralement, les symptômes de la méningite sont pareils aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Ils se manifestent par des maux de tête intenses, des vomissements, d’importantes courbatures, l’intolérance à la lumière ou au bruit, la raideur au niveau de la nuque, et un teint gris.

Au Niger où la prise en charge de la méningite est gratuite dans les formations sanitaires publiques, Dr Hanki Yahaya préconise surtout la vaccination des enfants, tout comme des adultes, pour se prévenir contre la maladie.

Plus loin, le respect collectif des règles d’hygiène, l’évitement de la promiscuité ainsi que de la cohabitation avec les animaux, sont des conseils prodigués par les médecins.

Dans un environnement marqué par une quantité importante de poussières dans l’air, le port de bavette ou de cache-nez est aussi préconisé par les spécialistes, pour se protéger contre la méningite.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.