Ultimate magazine theme for WordPress.

Mali/Politique: La CEDEAO tend une nouvelle perche aux autorités de transition

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Mali/Politique: La CEDEAO tend une nouvelle perche aux autorités de transition

Par Emmanuel AMEGEE

Il semble loin, le temps des désaccords du 24 décembre 2021 où les autorités de la transition au Mali et la CEDEAO s’étaient séparées sans accord sur la durée de la nouvelle transition. En marge du dernier sommet UA-UE, l’organisation sous-régionale a formulé une nouvelle proposition pour la levée graduelle de l’embargo économique imposé au Mali depuis le 9 janvier 2022.

En effet, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se dit ouverte à accepter une transition de douze mois au Mali. A l’issue de cette période, les militaires doivent organiser des élections libres et transparentes afin de permettre le retour à l’ordre constitutionnel. L’annonce a été faite par le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de la CEDEAO. Cette proposition intervient à la suite d’une mission de diplomates onusiens, de la CEDEAO et l’UA  à l’issue de laquelle se dégage deux tableaux. Soit l’organisation du referendum constitutionnel, des régionales et des communales, ainsi que des législatives, des sénatoriales et de la présidentielle dans un délai de douze mois, soit les mêmes élections organisées sur les 16 prochains mois avec un chronogramme détaillé.

La balle est désormais dans le camp des autorités de transition maliennes. Si officiellement aucune déclaration n’est faite en réponse à cette proposition, une source bien informée nous a confié que la proposition est sérieusement en train d’être étudiée. Mais les militaires veulent laisser le Conseil national de transition, le parlement provisoire de la transition se prononcer. Déjà ce lundi ce conseil se réunit en plénière avec comme ordre du jour : la modification de la charte de transition. Le projet de loi propose entre 6 mois et 5 ans de transition. Les conclusions de cette séance de travail du Conseil national de transition nous édifieront plus sur la position de la junte face à cette main tendue par la CEDEAO.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.