Togo/Casques bleus togolais tués au Mali: le PPI pense aux familles des victimes

Par Julien EVEGNON

 

Ce fut un jour noir pour l’armée togolaise et la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MIMUSMA). Le mercredi 8 décembre 2021, l’information a fait le tour du monde, 7 casques bleus togolais en mission au Mali sont tués par un engin explosif improvisé dans la zone de Bandiagara, dans la région de Mopti au centre du Mali. Depuis, beaucoup de réactions sont parvenues à notre rédaction. La dernière en date est celle du Parti du Peuple et d’Intégrité.

Le PPI dans un communiqué de presse en date du 12 décembre 2021, ‘‘condamne avec fermeté cet acte macabre digne d’un autre siècle et rappelle aux auteurs que toutes les ressources seront mises à contribution pour les retrouver et les traduire en justice’’.

Après avoir adressé ses vives condoléances au peuple togolais et aux familles éplorées, le parti de Tchao Kadambaya, ‘‘invite l’ensemble du peuple Togolais à une union sacrée dans cette lutte contre le terrorisme qui reste une menace majeure pour la paix et la sécurité internationale’’.

Dans cette même correspondance signée de son secrétaire général Abel Hèzou-Wiyao BADASSÉ, le PPI exhorte enfin le gouvernement togolais à prendre en charge les familles des militaires tués dans cette attaque.

Pour rappel, le Togo fait partie du contingent de la MINUSMA, force militaire engagée pour la lutte contre le terrorisme au Sahel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici