Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Armée : Le PPI suggère l’Office des Progénitures des Martyrs (OPM)

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Armée : Le PPI suggère l’Office des Progénitures des Martyrs (OPM)

Par Julien EVEGNON

Le gouvernement togolais a entendu les cris de détresse des familles et proches des valeureux combattants tombés sur les fronts dans leur mission de préserver l’intégrité des frontières du pays. Et s’il y a un parti politique qui peut se frotter les mains, c’est sans doute le Parti du Peuple et d’Intégrité. Le PPI se dit avoir été entendu et propose au gouvernement et à l’Assemblée nationale, la création de l’Office des Progénitures des Martyrs (OPM).

La proposition du PPI est contenue dans un communiqué en date du 05 juillet 2022, et signé de son Secrétaire Général Abel Hèzou–Wiyao   BADASSE. Dans cette adresse, le parti est largement revenu sur l’Arrêté  Interministériel  22  N°00282 / MINARM  / MSPC / MEF / 22   du 17 Juin  2022 qui  fixe l’indemnité forfaitaire accordée aux ayants-droits des personnels des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) décédés en opérations Intérieures. Une annonce que le PPI qualifie de «salutaire» et appelle à son élargissement. ‘‘Qu’il  s’agisse de nos compatriotes FDS tués lors des manifestations  d’Août 2017 à Sokodé, ou de ceux qui sont tombés au Mali ou encore de ceux qui ont récemment perdu leur vie dans l’attaque terroriste de Koundjouaré, le PPI demande au Gouvernement de saisir cette opportunité pour rendre rétroactive cette décision sur les dix dernières années, car nous devons tous aux familles de ceux qui ont payé le prix ultime pour la protection de notre pays’’, explique le même communiqué.

S’agissant de l’Office des Progénitures des Martyrs (OPM), ses attributions sont également définies dans ledit communiqué. Entre autres, cet office ‘‘aura pour mission de suivre les enfants de nos compatriotes tombés sur le champ de bataille intérieur ou extérieur du territoire togolais. L’OPM aménagera les études gratuites dans les universités publiques du Togo pour les enfants de nos compatriotes tombés sur le  champ de bataille. Ces études peuvent conduire aux Masters. L’OPM aménagera d’autres avantages définis par la loi pour les enfants de nos compatriotes tombés en défendant notre pays’’, renseigne toujours le communiqué du PPI.

A noter que le gouvernement togolais est fortement engagé dans la lutte contre le terrorisme qui sévit actuellement dans la sous-région ouest-africaine. Et le PPI tout en soutenant le peuple togolais dans ce combat, estime pour sa part qu’il est du devoir de l’État de protéger et d’assurer la progéniture de ceux et celles qui « donnent leur vie » pour l’intégrité du pays.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.