Togo/Justice: Tolérance zéro pour les ”tribunaux annexes” et les ‘‘Eglises privées’’

 

Par Julien EVEGNON

 

C’est encore une sortie du président de la Cour suprême qui risque de faire tache d’huile. Me Yaya Bawa Abdoulaye ne lâche décidément pas les magistrats ‘‘véreux’’. Dans une note de service en date du 16 septembre 2021, il met à nu les pratiques peu orthodoxes de certains magistrats.

Dans cette note qui sonne comme un nouvel avertissement, le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature part en guerre contre deux pratiques qui enrhument la justice togolaise.

  • l’ouverture des officines à domicile qu’il qualifie de ‘‘tribunaux annexes’’
  • et les ‘‘églises privées’’ vers lesquelles les magistrats dirigent les justiciables pour des règlements pastoraux contre de fortes sommes d’argent.

‘‘Ces deux pratiques hérétiques aux yeux de la loi et de la foi doivent immédiatement cesser, faute de quoi, les auteurs répondront de leurs actes avec toute la rigueur des règles disciplinaires’’, poursuit la même note de service.

Il est à rappeler que le Président de la Cour suprême Me Yaya Abdoulaye en conférence de presse le 26 août 2021, avait déjà alerté sur les pratiques qui n’honorent pas la justice togolaise. Cette nouvelle sortie ne vient que confirmer tout le mal qu’éprouvent la veuve et l’orphelin à défendre leurs droits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici