Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/La Justice Transitionnelle en Afrique « prend ses quartiers » à Lomé pour 3 jours

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/La Justice Transitionnelle en Afrique « prend ses quartiers » à Lomé pour 3 jours

Par Julien EVEGNON

 

Le développement du continent africain peut bien rimer avec la justice transitionnelle et le capital social. C’est ce à quoi les experts des pays africains vont réfléchir pendant 3 jours à Lomé. La capitale togolaise accueille en effet depuis ce mercredi 7 septembre 2022, la 6è édition du forum continental sur la justice transitionnelle. La rencontre réunit des universitaires, des chercheurs, des praticiens, des décideurs politiques et des acteurs de la société civile. Objectif: faire l’état de la justice transitionnelle en Afrique en s’inspirant de quelques exemples dont celui du Togo.

Pour l’Organisation des Nations-Unies (ONU), la justice transitionnelle est «l’éventail complet des divers processus et mécanismes mis en œuvre par une société pour tenter de faire face à des exactions massives commises dans le passé, en vue d’établir les responsabilités, de rendre la justice et de permettre la réconciliation».

Et si la 6è édition de ce forum continental s’invite à Lomé, ce n’est pas un hasard à en croire Awa NANA-DABOYA, la Présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale(HCRRUN). ‘‘C’est à raison que certains spécialistes estiment que malgré les défis qui demeurent, le processus de justice transitionnelle du Togo reste l’un des mieux agencés et des plus aboutis du continent; ce qui justifie le choix porté sur notre pays pour abriter la présente rencontre. Pour le HCRRUN, ce forum constitue un cadre idéal permettant de mieux saisir les contours et les subtilités des processus de justice transitionnelle en cours dans les autres pays et faire encore mieux’’, a-t-elle expliqué.

Le Togo qui s’est inscrit dans un processus de justice transitionnelle avec la mise en place d’instruments comme l’Accord Politique Global en 2006 ou encore le HCRRUN en 2015, veut davantage renforcer sa cohésion sociale et son développement. Et cela passe donc par des échanges avec des acteurs issus d’autres expériences en matière de justice transitionnelle.

Les participants à la rencontre de Lomé vont devoir réfléchir sur des facteurs qui de plus en plus menacent dangereusement la paix et la stabilité de l’Afrique.

‘‘Ici ou ailleurs, ce combat doit être mené à la lumière des nouvelles menaces auxquelles l’Afrique est confrontée.  Au rang de ces menaces, figurent les changements climatiques, les conflits intra et transfrontaliers, les affrontements communautaires indus par les questions de transhumance, le terrorisme, l’extrémisme violent et l’insécurité alimentaire’’, a lancé le Ministre Christian TRIMUA, Représentant du Chef de l’Etat Togolais juste avant le début des travaux.

Cette 6è édition du forum continental sur la justice continentale revêt également un caractère important pour l’Union Africain. ‘‘Nous voulons promouvoir et coordonner le processus de justice transitionnelle en Afrique. Pour cela, les questions de violences seront abordées. Cela nous permettra de nous inspirer des expériences douloureuses du passé dans le but de bâtir la paix. Nous attendons des réponses appropriées pour consolider la justice transitionnelle en Afrique, socle du développement socio-économique’’, a estimé l’Ambassadeur BANKOLE ADEOYE, Commissaire à la Commission aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la Commission de l’Union Africaine.

Pour rappel, la 6è édition du Forum continental sur la justice transitionnelle se tient à Lomé du 7 au 9 septembre 2022.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.