Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Meeting de la DMK: le PPI s’inquiète du recul de la liberté de manifestation publique

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Meeting de la DMK: le PPI s’inquiète du recul de la liberté de manifestation publique

Par la rédaction

Alors que cela semblait presque un acquis, et que l’on se dirigeait tout droit vers une reprise des manifestations publiques au Togo, le Ministère de la sécurité rompt le silence et décide de prendre les choses en main. Le Meeting de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) prévu pour ce samedi 25 juin n’aura donc pas lieu. Et même si dans la foulée les organisateurs évoquent un report, pour le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI), les raisons telles qu’avancées dans le communiqué officiel ne tiennent pas.

Dans un communiqué du PPI en date du 24 juin et signé de son Secrétaire général Abel Hèzou- Wiyao BADASSE, Le ppi estime que le gouvernement togolais vient de rater une occasion de montrer sa suprématie vis-à-vis de la poussée terroriste. <<on doit combattre le terrorisme avec le patriotisme et non, nous retrancher dans nos chambres. Le Gouvernement en interdisant toute manifestation a de façon directe accompli ce que les terroristes n’ont pas pu faire: nous faire taire, nous cacher, en un mot, changer notre mode de vie>>, souligne le communiqué.

Pour le parti de Tchao Kadambaya, le Togo ne se trouve pas plus menacé que les pays du Sahel, confrontés depuis un bon moment à une poussée djihadiste sans précédent.
<<Le PPI ne veut pas croire qu’ il y a dans cette interdiction une volonté délibérée d’interdire ou d’étouffer toute manifestation publique reconnue par la Constitution>>, poursuit le même communiqué.
Avant de recommander au gouvernement de prendre parti pour la promotion des droits de l’homme et des libertés individuelles et collectives en prenant <<toutes les dispositions afin d’assurer à chaque Togolais la liberté de manifester dans la sécurité conformément à la Constitution>>.
Cet appel du PPI sera peut-être entendu par le gouvernement puisque le meeting de la DMK est reporté au 16 juillet. D’ici là, la réaction du gouvernement est attendue.
Pour rappel, le PPI a soutenu et encouragé le gouvernement dans ses efforts à préserver la sécurité et l’intégrité du pays, suite aux deux attaques terroristes survenues dans le Nord avec malheureusement pour celle de Kpekpakandi 8 morts dans les rangs des militaires togolais.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.