Ultimate magazine theme for WordPress.

Tribune Libre/Afrique de l’Ouest : Dans la peau du dirigeant face aux enjeux économiques et sécuritaires

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Tribune Libre/Afrique de l’Ouest : Dans la peau du dirigeant face aux enjeux économiques et sécuritaires

Par Pancras ZOUNTCHEGBE

Nous, Chef d’Etat dans un pays d’Afrique de l’Ouest, la première décision que nous prendrions serait d’engager davantage notre pays dans des accords de coopération avec les pays de la sous-région ouest africaine, dans des secteurs où cela n’est pas encore effectif.

Les pays d’Afrique de l’Ouest, malgré des diversités de leurs populations, font face à des défis et challenges plutôt communs sur les plans politique, économique, social, mais aussi sécuritaire.

Le Bénin, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et leurs autres paires, partagent les effets du phénomène de contrebande, du manque d’industries de pointes et autres.

En l’occurrence, les activités de la contrebande se déroulent telles que, les produits informels sont achetés de manière souvent illicite et sans rentabilité pour l’Etat dans un pays X, pour être revendus sur les marchés de plusieurs autres pays environnants, sans rentabilité pour ces Etats non plus.

L’exemple de l’essence de contrebande dont s’approvisionnent les vendeurs au Nigéria, pour ensuite engager la commercialisation dans d’autres pays tel que le Bénin, l’illustre fortement.

Cette commercialisation, au-delà du manque à gagner pour les Etats, des implications socio-sanitaires, présente aujourd’hui des atouts favorisant l’extension des réseaux criminels. Les pays de l’Afrique de l’Ouest sont à date envenimés par l’insécurité chronique caractérisée par le phénomène de terrorisme ambiant, les actes criminels, la délinquance organisée, etc.

Cela constitue à ce jour l’un des défis les plus grands à adresser, rien qu’à voir la capacité de destruction en un temps record. Les acteurs de ces creusets de violence, ressortissants des différents pays, mènent leurs attaques de manière synchronisée, gagnent du terrain et déciment les populations, sans compter les différents enjeux socioéconomiques que cela implique.

Les exemples de défis communs sont légions et leurs impacts déjà drastiques, s’annonçant plus incisifs dans les années à venir, mettent clairement en relief la fébrilité des Etats.

Cependant, force est de constater que face à cette réalité flagrante, les Etats, bien que souffrant des mêmes phénomènes profitant d’ailleurs des défaillances de part et d’autres pour se renforcer, peinent à répondre par des actions communes.

Les actions singulières des Etats ont montré et continuent de montrer leur limite devant ces défis de plus en plus persistants, au grand détriment des paisibles populations à la base. Le manque de coordination noie les actions des différents pays et les Etats ne perdraient rien en agissant de manière synchronisée.

Les actions communes des Etats, l’intégration sous-régionale, la coopération, ne sont plus une option, mais une urgence.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.