Sénégal: lutte contre les violences basées sur le genre: Une base de données en ligne des ressources juridiques lancée

 

Par Massaer DIA

L’organisation Jonction et l’Institut des droits de l’homme et du développement en Afrique (IHRDA), ont procédé au lancement de la base de données en ligne des ressources juridiques (lois et décisions judiciaires) liées aux Violences Basées sur le Genre au Sénégal. Cet outil vise à lutter contre le fléau.

Boury Dia Bâ, représentante du ministère de la femme, de la famille, du Genre et de la protection des enfants, en marge de la cérémonie de lancement a souligné : « L’organisation Jonction nous a fait l’honneur de venir présider cette importante activité. Mettre en place une base de données en ligne ne serait que bénéfique pour le Sénégal surtout pour les praticiens et éventuellement pour les chercheurs. Donc, tout ce qui est lois, conventions ratifiées par le Sénégal dans le cadre de la protection et la promotion des droits des femmes et des filles rendent cette base de données accessible aux populations».

Elle estime que les attentes du ministère, c’est de rendre accessible cette base de données qui rentre dans la droite ligne des chantiers en vue du ministère.

« Nous savons que le problème des données est réel, nous œuvrons pour la mise au point d’un système national de collecte de données pour tout ce qui est violence basée sur le genre. Donc, nous ne pouvons que capitaliser cet effort qui nous vient des organisations. Et nous ne pouvons qu’accompagner cette belle initiative. Le ministère va étudier cette base de données de fond en comble et essayer  d’apporter sa contribution dans le but de consolider les acquis que le Sénégal a par rapport aux lois », dira-t-elle.

Quant à Eric Bizimana,  de l’Institut  des droits de l’homme et du développement de l’Afrique, il avance : « Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un projet visant à lutter contre les violences sexuelles et sexistes en Afrique de l’ouest francophone. Et notre projet comporte plusieurs volets dont des formations et la constitution des affaires juridiques qui impliquent les violences sexuelles et sexistes. La base de données contient des décisions judiciaires, les lois et les politiques portant sur les violences basées sur le genre ».

Abacar Diop, président de Jonction estime : « Aujourd’hui, nous sommes là pour procéder au lancement de la base de données en ligne liée aux violences basées sur le genre. C’est une base juridique mise en place par l’institut des droits de l’homme et du développement en Afrique qui est basé en Gambie. Cette base juridique est très importante  et aide la recherche et aussi pour les praticiens qui travaillent sur les questions genres, c’est-à-dire aux violences basées sur le genre».

Rappelons que c’est en 2015 que  l’Institut des droits de l’homme et du développement en Afrique (IHRDA) a lancé une base de données en ligne des ressources juridiques (lois et décisions judiciaires) liées aux violences basées sur le genre (VBG) en provenance des pays africains.  Et la base de données est disponible en français, en anglais et en arabe. Elle vise à faciliter l’accès aux ressources juridiques utiles pour l’avancement de la lutte contre les Vbg. Le projet a commencé avec trois pays pilotes, et depuis lors IHRDA continue d’alimenter la base avec des ressources venant d’autres pays. Actuellement, la base couvre 14 pays dont le Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici