Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Attaque terroriste de Kpékpakandi: Le PPI condamne et demande des comptes à l’Assemblée nationale

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Attaque terroriste de Kpékpakandi: Le PPI condamne et demande des comptes à l’Assemblée nationale

Par la rédaction

Stupeur au sein des populations togolaises au réveil ce 11 mai 2022. Un détachement de l’armée togolaise en poste de sécurité à Kpékpakandi dans le Kpendjal proche de la frontière avec le Burkina Faso, venait d’être victime d’une attaque terroriste. Le bilan est lourd: 8 morts et 13 blessés (communiqué officiel) dans les rangs des forces armées togolaises. Dans la foulée de cet acte qui menace sérieusement l’intégrité et la sécurité du pays, les réactions de condamnation ont fusé de partout. Dernière réaction en date, celle du Parti du Peuple et d’Intégrité(PPI). Dans un communiqué paru le 12 mai 2022 et qui est parvenu à notre rédaction, le PPI condamne cette agression terroriste et en appelle à des actions fortes de la part de l’Hémicycle.

En 6 mois, le Togo qui jusque-là était épargné, a connu deux attaques terroristes dans sa partie septentrionale. Si la première perpétrée dans la nuit du 9 au 10 Novembre dernier s’est soldée par une victoire des forces armées togolaises sur les assaillants, la deuxième a malheureusement tourné au vinaigre. Des braves combattants et défenseurs sont tombés les armes à la main alors même qu’ils étaient en poste dans le Kpendjal.

‘‘Le PPI condamne avec fermeté cette attaque lâche et barbare et rappelle aux auteurs que toutes les ressources seront mises à contribution pour les arrêter et les traduire en justice’’, peut-on lire dans le communiqué signé de son Secrétaire Général, Abel Hèzou-Wiyao BADASSÉ.

Cette formation politique va plus loin et exige des actions fortes notamment de l’Assemblée nationale. ‘‘Le PPI invite l’Assemblée Nationale à interpeller les ministres concernés pour plus d’explications sur cet événement tragique et à s’assurer que de telles situations ne se répètent plus. De même, l’Assemblée Nationale doit fournir au Gouvernement les ressources nécessaires pour faire face au terrorisme avec plus d’efficacité’’, poursuit le même communiqué.

Au gouvernement, le PPI demande que des dispositions soient prises afin que les familles des victimes bénéficient d’une ‘‘prise en charge adéquate’’.

Pour rappel, aux lendemains de la première attaque de novembre, le PPI avait réagi en condamnant cet acte qui menace dangereusement l’intégrité et la sécurité du Togo. Cette deuxième attaque meurtrière ne devrait pas rester impunie selon le parti présidé par Tchao KADAMBAYA.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.