Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/Le FONDESC part en guerre contre la corruption, les détournements de fonds publics et l’injustice sociale

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/Le FONDESC part en guerre contre la corruption, les détournements de fonds publics et l’injustice sociale

Par Julien EVEGNON

La corruption surtout elle, est un mal qui gangrène l’économie togolaise. Beaucoup de capitaux sortent illicitement du pays alors même que les populations crient à la vie chère et ses conséquences sur le panier de la ménagère. C’est donc pour lutter contre ces fléaux précités que  Le Fonds de solidarité pour la promotion des droits syndicaux, humains et le développement économique, social et culturel (FONDESC) a lancé ce mercredi 23 mars 2022 à la maison de la santé à Lomé, une vaste campagne.

Dans sa communication intitulée « la corruption au Togo, États des lieux », Thomas Dodji  Nettey KOUMOU, Président de Veille économique est largement revenu sur la place importante de la corruption dans l’économie togolaise.

‘‘La corruption c’est un sujet complexe et difficile au Togo. Selon une étude menée et publiée par la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) il y a quelques mois, 79% des corrupteurs au Togo sont des hommes et femmes riches. Les femmes étant plus corruptrices que les hommes. Au niveau de ce qu’ils ont nommé les puissants (Préfets, magistrats, hommes politiques…), à 57% les togolais les considèrent comme les plus gros corrupteurs du pays. En réalité, la corruption est un mal bien reconnu par les gouvernements et ils savent qu’il faut combattre. Le Togo est 3è en termes de sorties de flux illicites dans la CEDAEO derrière le Nigeria et de la Côte d’Ivoire et 2è dans la zone UEMOA. Entre 2004-2014, le Togo est au-delà de 15 000 milliards selon un autre rapport international’’.

En lançant une telle campagne, le FONDESC entend sensibiliser les togolais sur le niveau qu’a atteint la corruption afin d’y trouver des voies et moyens pour la combattre.

‘‘ La corruption est en roue libre au Togo. Ce qui ne nous semble pas normal. On parle de cherté de la vie, les togolais se plaignent, alors qu’on détourne d’importantes sommes. Nous savons que les autorités le savent mais notre devoir est de le leur rappeler, qu’elles doivent veiller à l’économie du Togo pour que tous les citoyens en profitent. Cette campagne c’est pour appeler les premiers décideurs du pays à mettre fin à la corruption à lutter contre l’injustice sociale et à revoir la question de la vie chère’’, a expliqué Me Claude AMEGAN, Président du FONDESC.

Notons que le FONDESC après le lancement de sa campagne se propose d’aller vers les togolais au travers de conférences animées sur ces différents fléaux et sur les médias physiques comme sociaux afin d’atteindre le maximum des citoyens.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.