Ultimate magazine theme for WordPress.

UA/CPS : Le Maroc réaffirme son engagement prioritaire pour la protection des enfants

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

UA/CPS : Le Maroc réaffirme son engagement prioritaire pour la protection des enfants

Par la rédaction

La protection des droits des enfants en Afrique demeure une priorité du royaume du Maroc. A l’occasion de la réunion du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), la délégation du royaume a réitéré son attachement au respect de ses engagements en faveur de la défense et de la protection des enfants.

Placée sous le thème « la prévention de l’enrôlement des enfants dans les situations de conflit », la réunion du CPS s’est tenue ce 05 octobre 2022 à Addis-Abeba en Ethiopie. Le Maroc a été représenté par une délégation présidée par l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

« Le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, a placé la protection des enfants parmi ses priorités en l’incluant dans ses différentes législations nationales et en prenant de nombreuses initiatives. Ces initiatives visent à protéger l’enfant de toute menace susceptible de perturber sa croissance et son épanouissement et, surtout, à l’éloigner de tout ce qui pourrait porter atteinte à l’innocence enfantine », a réaffirmé la délégation marocaine.

Au cours de la rencontre, la délégation a souligné qu’en conformité avec les engagements internationaux en la matière, le Maroc s’est engagé très tôt dans la dynamique internationale de défense et de protection des enfants. Dans ce sens, plusieurs avancées en matière de protection de l’enfance ont été réalisées dans le Royaume, notamment à travers plusieurs politiques publiques intégrées de protection des enfants.

Entre autres, la campagne « Pour des villes africaines sans enfants en situations de rue», lancée en 2018 par les Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU-Afrique) en partenariat avec l’Observatoire Nationale des droits de l’enfant (ONDE) du Maroc. Celle-ci avait pour objectif de traiter une problématique africaine partagée, celle de la vulnérabilité et de la précarité des enfants en attirant l’attention sur la situation inacceptable où de plus en plus d’enfants en Afrique qui devraient être dans leur foyer et à l’école passent leur enfance dans la rue où ils sont exposés à tous les dangers, a noté la délégation marocaine.

Rappelons que le Maroc a ratifié en 1993 la convention internationale relative aux droits de l’enfant de 1989, et adhéré en 2002 au Protocole facultatif à la convention relative aux droits de l’enfant, concernant l’implication d’enfant dans les conflits armés de 2000.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.