Ultimate magazine theme for WordPress.

Togo/ La SMPDD très engagée en faveur de la réinsertion des ex-détenus

0

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Togo/ La SMPDD très engagée en faveur de la réinsertion des ex-détenus

Avoir un projet de vie pendant qu’on est en détention, c’est le meilleur moyen pour éviter la récidive après un séjour carcéral. Une noble cause pour laquelle la Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunis et Détenus (SMPDD) s’est résolument engagée. L’organisation ne cesse de manifester son soutien aux ex-détenus afin de la réinsertion de ces derniers.

Mohamed SAKO, réfugié ivoirien au Togo est le dernier à bénéficier de cet accompagnement la SMPDD durant la période de 36 mois de détention à la Prison Civile de Lomé (PCL) jusqu’à sa sortie. Pendant son séjour, le bénéficiaire avait opté pour l’installation d’une cafétéria. Après étude, son projet de vie a reçu le quitus et il a été accompagné pour la réalisation. Ceci à travers un programme de réinsertion sociale mis en place par l’organisation.

 « Le séjour carcéral doit être une période de réflexion et d’examen de conscience pour n’importe quelle personne qui s’y retrouve un jour. Et il est très important pour tout un chacun d’avoir un projet de vie qu’il devrait mettre en œuvre depuis son séjour jusqu’à sa sortie. La SMPDD est disposé à accompagner chaque détenu afin que ce dernier évite la récidive qui pourrait lui serait préjudiciable » indique Coco de Kofi WOENAGNON, président de la SMPDD.

Même s’il est évident qu’on peut repartir à zéro et recommencer sa vie sur de nouvelles bases après un séjour en prison, savoir qu’on a des personnes ou des structures sur qui compter est encore meilleur. Chez le bénéficiaire, c’est une grande satisfaction.

« J’avais présenté mon projet de vie qui est l’installation d’une cafétéria aux responsables de la SMPDD. Ils n’ont pas hésité à se pencher là-dessus et à m’accompagner pour la réalisation. Je leur dis un sincère merci pour tout ce qu’ils font pour les détenus. Vivement qu’il en soit ainsi pour d’autres » a martelé Mohamed SAKO.

Pour mémoire, la SMPDD mise sur trois programmes phares pour atteindre ses objectifs. L’observation dans les prisons ; l’éducation et sensibilisation aux droits de l’homme et à la citoyenneté ; la réinsertion et accompagnement social.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Leave A Reply

Your email address will not be published.